Nouvelles

Les missionnaires comboniens du Congo sont réunis en assemblée

Les missionnaires comboniens du Congo sont réunis en assemblée

L’ouverture de l’Assemblée Provinciale des Missionnaires Comboniens au Congo s’est tenue le 8 Février dans la salle P. Léon Dehon à Simisimi, Kisangani (République Démocratique du Congo). Le P. Tesfaye Tadesse, Supérieur Général, et le Fr. Alberto Lamana, Assistant Général, participent à l'assemblée.
S.E. Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani, avec le P. Tesfaye Tadesse, Supérieur Général.

Après la prière introduite par S.E. Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani, le P. Joseph Mumbere, Supérieur Provincial, a présenté chaque missionnaire combonien par diocèse, à savoir, diocèse de Bondo, Butembo-Beni, Kinsantu, Isiro, Kinshasa, Kisangani et Wamba.

Dans son mot d’ouverture, il a remercié Mgr Utembi pour sa présence, lancé le commencement de l’assemblée et donné la bienvenue au P. Tesfaye, qui est en visite dans la province, accompagné du Fr. Lamana. Ensuite, il a officiellement adressé ses mots d’accueil aux confrères retournés dans la province après leurs missions à l’étranger y compris d’autres confrères réaffectés au Congo, sans oublier tous les confrères présents et travaillant dans la province. Cette présentation a été suivie par les salutations du P. Tesfaye et du Fr. Lamana.

Prenant la parole, Mgr Utembi a informé que les Comboniens travaillent dans 3 trois provinces ecclésiastiques du Congo sur six, Kinshasa, Kisangani et Bukavu, et a loué les efforts qu’ils offrent dans leur engagement pastoral. Par ailleurs, il a manifesté le besoin et encouragé les comboniens de continuer avec la pastorale à Yanongue, avec une équipe numériquement forte et pastoralement vive pour l’animation des agents pastoraux. Raison pour laquelle, une réhabilitation du centre catéchétique est en train d’être effectuée pour les différentes formations, a souligné l’archevêque. Quant à la Paroisse Malkia, Mgr Utembi a recommandé aux missionnaires comboniens de continuer à sensibiliser les chrétiens et surtout à les initier à la culture de la prise en charge des prêtres et à la conscience de savoir qu’ils sont un don gratuit pour le bien de leur propre Eglise. Enfin, après avoir invité les comboniens à continuer d’œuvrer dans la pastorale des malades et des familles, il a présidé la célébration eucharistique.