Nouvelles

Le nouvel engagement officiel des Laïcs missionnaires Comboniens de RDC

Le nouvel engagement officiel des Laïcs missionnaires Comboniens de RDC

Depuis avril 2018 c’est la troisième fois que les Laïcs Missionnaires Comboniens s’engagent pour la mission ad gentes et ad vitam dans le mouvement international des Laïcs missionnaires Comboniens.

Ce sont six(6) qui ont décidé librement et volontairement de s’engager devant Dieu et devant l’assemblée chrétienne ce dimanche 11 octobre 2020 en   la paroisse Saint Jean Paul II tenue par les Missionnaires Comboniens.

« Allez, vous aussi à ma vigne » (Mt. 20, 3-4). « Les fidèles laïcs sont appelés, eux aussi, personnellement par le Seigneur, de qui ils reçoivent une mission pour l’Église et pour le monde ».


Tous les laïcs sont missionnaires en vertu de leur baptême en se référant aux paroles à travers lesquelles Jésus Christ, Crucifié et Ressuscité, avant de monter au ciel, confia aux Apôtres le mandat missionnaire : « Allez, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, leur apprenant à observer tout ce que, je vous ai prescrit », ne cessent en effet de résonner, comme un appel universel et un appel ardent.

Le laïcat combonien s’accroit au fil du temps, la Province a procédé, pour la troisième fois, à  l’engagement définitif de 6 membres et cela, au cours de la célébration Eucharistique présidée par son Aumônier, Père NGORE GALI Célestin, mccj et animée par la Chorale afriquespoir des Laïcs Missionnaires Comboniens, en date du 11 octobre 2020.

Après leur prononce de la formule d’engagement devant l’autel le père aumônier leur avait remis la croix signe de la suite du Christ. Jésus est mort crucifié, cloué sur une croix. Pour les chrétiens, la croix est le symbole de la mort et de la résurrection du Christ. Pour Comboni aussi les souffrances représentent la croix : «Nous devrons nous fatiguer, transpirer, mourir; mais la pensée qu'on transpire et qu'on meurt par amour de Jésus-Christ et du salut des âmes les plus abandonnées du monde est trop douce pour nous faire désister de cette grande entreprise». C’est le signe du salut que Dieu offre à toute l'humanité. Et les Écrits de Comboni, signe de leur appartenance à la famille combonienne d’une manière définitive.

 

Dans l’élan d’animation missionnaire, après avoir organisé son 2ième Assemblée Provinciale, en décembre 2019, la Province s’attèle à tenir, en novembre 2020 prochain, son vingtième Congrès, avec les autres Cénacles de Prière Missionnaire de spiritualité.

En bref, les activités d’engagement pour la création et la promotion des Cénacles de Prière missionnaire (CPM) et autre se déroulent normalement. Ainsi que, la réalisation de la Mission ad gentes, de ce fait, nous signalons qu’il y deux membres dont l’un venait d’effectuer sa mission au Centrafrique et l’autre le fait localement dans un orphelinat.
 
Chargé de Communication
Gabriel MANIMA MPELA
 

Partagez cet article




Plus de Nouvelles